Logo_escandeBLANC

Je voudrais rendre plus performants les professionnels concernés par la médecine la santé et le bien-être, et je voudrais aussi que les consommateurs de médecine/santé/bien-être deviennent de meilleurs critiques. Mon objectif c’est de contribuer à faire des citoyens plus forts dans un monde agité par une énorme révolution de l’information.Pour cela il faut réconcilier L’Info et l’École.

On trouve tout dans les médias et sur Internet. Mais par quoi est-on marqué ? Et que retient-on ?

Un événement fait la Une, un document fait le Buzz. Tout le monde s’excite, donne son avis, commente. Mais quand le tintamarre cesse, que reste-t-il ? De l’indignation ? De la peur, de l’admiration ? Sûrement. Mais quelles leçons peut-on en tirer ? Quels bénéfices pour soi-même ?

Si l’on s’interroge un mois plus tard, il ne reste pas grand chose de positif. C’est clair. Les médias n’ont aucune efficacité pédagogique. Normal : ce n’est pas leur métier. Ils renseignent – très bien – mais ils n’enseignent pas.

C’est très net pour ce qui concerne les affaires polémiques et scandales qui touchent, directement ou indirectement, à la médecine à la santé et au bien-être. La tempête médiatique passe, mais personne n’en tire de leçons vraiment bénéfiques pour sa vie professionnelle ou sa vie quotidienne.

On ressort donc des « Une » et des Buzz un peu frustré. A la limite on n’en voudrait presque aux médias. Ce serait injuste et ça ne servirait à rien. La seule question à se poser est celle-ci : comment tirer parti de toute cette information qui se déverse ?
Voici ce que je propose : créer une École ou professionnels et consommateurs puissent, à partir de l’actualité brûlante, apprendre comment fonctionne l’univers médecine/santé/bien-être.
Avec ce blog « Hippocrate à la Maison » je donne à cette École un bulletin de liaison.
Avec ce blog, je viens jusqu’à votre maison vous tirer par la manche. Et vous dire : « Si tu ne viens pas à Hippocrate, Hippocrate vient jusqu’à toi ». Mais l’objectif : c’est de vous faire venir jusqu’à l’École. Parce que un blog ce n’est qu’un média de plus. Une École c’est très différent.

Une École on y travaille ensemble. On y étudie ensemble des dossiers. On y évalue ensemble des carences. On cherche ensemble à combler des vides.

Jean Perrin qui était un grand savant disait : « Il faut expliquer du visible compliqué par de l’invisible simple ». Ce sera la devise de l’Ecole. Au fond ce devrait être le seul objectif de l’enseignement. Ce ne sera pas seulement pour améliorer la culture générale. Ce sera, je le redis, pour rendre les professionnels des entreprises de médecine/Santé/Bien-être plus performants et plus aptes à assurer la sécurité de leur emploi et la compétitivité de l’entreprise. Ou plus armés pour retrouver un emploi. Ce sera pour rendre les consommateurs plus avertis, meilleurs critiques. Les consommateurs doivent en savoir plus pour ne pas se sentir perdus entre les pubs et le catastrophisme.

La vie est dure, difficile. Il faut se donner toutes les armes pour dominer la situation. Tout le monde répète que désormais la plus grande richesse c’est l’information. C’est vrai mais à condition qu’elle soit dominée. Les entreprises et les particuliers doivent avoir pour obsession : « Je cherche à comprendre ». Seules les Ecoles peuvent y réussir.

Les Médias vous renseignent ? L’École vous enseignera comment en tirer le meilleur parti. Médecine/santé/bien-être il faut vouloir travailler pour comprendre.